Comment j’ai traversé un volcan à la nage!

 

article original : traversée du lac albano

 

Hier avec un groupe d’amis, je suis allé au lago Albano, ils ont pour habitude de traverser ce lac formé dans un ancien volcan…à la nage! Une petite heure d’exercice pour environ 1,7 kilomètres de brasse et de crawl, voir de planche sur le dos…

Concentration et motivation avant le départ.
Concentration et motivation avant le départ.

Le Lac Albano

Ce lac se trouve à une bonne vingtaine de kilomètres de Rome, avec les embouteillages de fin d’après midi (il est plus de 17h quand nous partons en voiture du centre) nous mettons une heure pour arriver au lieu de départ.

On est une dizaine à tenter la traversée, certains sont des habitués, d’autres comme moi se retrouvent en face du lac pour la première fois…

le lac Albano
le lac Albano

Ceux qui ne traversent pas (à la nage) prennent les voitures et vont profiter de la baignade en face, juste sous le résidence du pape, là où nous arriverons si tout se passe bien!

La traversée du volcan

Voilà comment ça c’est passé pour moi :

Bon ok, la réalité c’est que j’ai mis moins d’une heure pour traverser, mais j’ai eu des petites crampes vers la fin, pas de panique pour autant.
C’est juste un truc surprenant de traverser un lac alors un lac de volcan, même si il est éteint depuis longtemps, c’est encore un peu spécial. En ligne de mire tout du long, la maison papale, puis la terre ferme!

Lennart, Annie et moi après la traversée
Lennart, Annie et moi après la traversée

 

C’est une belle expérience que je ne conseillerai pas à quelqu’un qui n’est pas sûr de sa nage et de son endurance. Si en piscine vous n’arrivez pas à faire 40 longueur de 25 mètres soit 1 kilomètre sans vous arrêter, ne vous jetez pas à l’eau!

Et vous, dans quels lacs avez vous déjà nager? ou traverser?

Article connexe : lac de Matese

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *