Le Mont Luxmore et ses plantes carnivores

7 janvier 2012

 

Levé à 7h, je prends le bateau taxi à Te Anau comme prévu à 8h30, la journée s’annonce belle, je suis paré pour la randonnée!

À moi drosera stenopetala !

 

httpv://www.youtube.com/watch?v=Olz7ydDcFKE

 

 

Pas la peine que j’en rajoute plus, j’étais vraiment content de le trouver ce drosera ! L’arrivée en haut du mont Luxmore quelques minutes après, sorte d’Everest des Fiordland, terres sauvages du Sud-Ouest de l’île du sud n’en rajoute que plus au plaisir de cette randonnée.

Un invité surprise : utricularia monanthos / dichotoma / novae-zelandiae

 

utricularia nomenthos
utricularia nomenthos

 

 

Que de noms pour cette petite plante qui passerait inaperçue si elle n’était en fleur !

 

En fait, certains disent qu’il s’agit d’une forme, d’une variation de l’espèce carnivore utricularia dichotoma tandis que d’autres la classe comme une espèce d’utriculaire à part entière…

 

 

 

Ce qui est sur c’est que utricularia dichotoma porte deux fleurs sur une hampe de plus de 15 cm de haut tandis que la plante que j’ai dans les mains bien que la fleur soit identique à dichotoma, ne fait qu’une fleur sur chaque hampe florale et que celle-ci ne dépasse pas les 5 cm !

 

Ces détails peuvent paraître anodins, mais ce qui est sur c’est qu’il s’agit bien d’une plante carnivore dont voici les petites utricules, sorte de poches à enzymes prêtes à absorber des êtres microscopiques qui peuplent les zones boueuses où se plaît cet utriculaire.

 

racines et utricule carnivore de utricularia monanthos
racines et utricule carnivore de utricularia monanthos

 

En tout cas, c’est une belle surprise, j’aime particulièrement ce genre de plantes carnivores, les utriculaires donnent toujours des fleurs exceptionnelles !

 

Retour et direction la côte Est

 

Le bateau taxi m’attend au retour, une petite pause à te Anau le temps de manger un fisch and chips (poisson frit et frites) et je repars avec mon van en direction de Dunedin que j’atteindrai demain et où un drôle d’animal m’attend…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *