Wilcannia : l’outback australien

Cela fait maintenant plus de 10 jours que je suis en Australie. Fatigué de plusieurs heures de conduite quotidienne au volant de ma Ford Falcon V6 à éviter les trous, les flaques boueuses et profondes qui jalonnent les pistes parfois défoncées et les animaux en tout genre (kangourous, bétails, émeus, lézards géants, lapins) je suis arrivé il y a deux jours à Wilcannia petite ville de 1600 habitants dans l’outback australien (en gros l’intérieur du pays). Les centaines de kilomètres de pistes ont marqué autant l’extérieur que l’intérieur de ma voiture : une fine poussière rouge s’est déposée jusqu’à recouvrir mon sac à dos et toutes mes affaires éparpillés à l’arrière. Michael, un instituteur du village, m’a invité chez lui, j’accepte, trop heureux de troquer ma voiture dortoir contre un vrai matelas, mes repas sur le pouce contre un vrai dîner et mes soirées seul à contempler l’immensité contre une discussion autour de quelques bières.

Wilcannia et la Darling River

Des villes comme Wilcannia (A)  il y en a plein ; sur la carte d’Australie, elles semblent proches mais il faut parcourir de 150 à 250 kilomètres pour les rallier les unes aux autres ! Entre ces villes ? Des « stations » des fermes en somme, de plusieurs milliers d’hectares, elles sont parfois aussi grandes qu’une région telle que la Corse ! Les familles qui y vivent ont alors leur propre terrain d’aviation et leur propre avion bien sur.
Une rivière dans ces étendues semi arides est donc une rareté, et quand Mickael, hier soir m’a proposé d’aller se balader en canoë sur la Darling river, la troisième plus grande rivière d’Australie avec près de 1500 kilomètres de long, je ne me suis pas fait prier.

 

Michael et quelques bières à l'assaut de la Darling River !
Michael et quelques bières à l'assaut de la Darling River !

 

En cru actuellement, j’apprends que l’eau qui la fait vivre ne provient nullement des pluies relativement rares dans la région mais de l’état du Queensland, au Nord Est de l’Australie !

sur la darling river
Sur la Darling River...

L’après midi j’étais justement allé voir la réserve naturelle de Paroo Darling et le lake Peery à une centaine de kilomètres de Wilcannia. Tout cet écosystème est tributaire de précipitations qui tombent à des centaines de kilomètres de là alimentant ainsi de nombreux lacs et rivières et permettant la survie de toute une faune des plus sauvage.

Mais pas si vite comment en suis-je arrivé là…

un article ça demande du temps!

 

Alors qu'il pleut dehors, avec une bonne connexion internet, c'est plus simple d'écrire des articles ;)
Alors qu'il pleut dehors, avec une bonne connexion internet, c'est plus simple d'écrire des articles 😉

 

Suite à un commentaire qu’avait fait Alain d’épine de France sur l’article « pause à Wanaka » concernant la différence de temps entre mes articles et la réalité de mon voyage, j’ai voulu approfondir un peu le pourquoi du comment…

En effet, conscient du décalage, il est parfois, j’imagine, désagréable de ne pas avoir le suivi en temps »réel » en tout cas pas avec 10 jours de retard!

La réalité du terrain et aussi finalement l’envie que je peux avoir à préparer un article explique souvent l’attente. D’autant que ce délai ne fait que grandir car plus les jours passent plus les articles potentiels s’amoncellent…

En plus comme je le disais dans un précédent article, il me faut trouver le moment autant que l’envie pour écrire un article. En voyageant, je vis et expérimente d’autres réalités, le blog ne viendra toujours qu’après.

 

Combien d’heures pour un article?

Enfin il faut savoir que la création d’un article, de la sélection et du dimensionnant des photos, à la préparation d’une vidéo en passant par la rédaction du texte, cela me prends facilement de 2 à 4H par publication!

En tout cas, soyez sur d’une chose, c’est que je ne me force pas, chaque publication est toujours le fruit d’une envie de partager et si parfois je n’écris ni ne prépare rien pendant quelques jours, il me suffit alors d’une journée ou d’une soirée pour préparer un ou deux articles et lancer la trame des suivants dans ma tête ou sur le papier…