à la recherche de cephalotus



Après l’Outback, une sortie de route et la traversée du « désert », me revoilà dans la course pour trouver des plantes carnivores! Et il y en a dans le coin! Mais ce n’est pas la bonne saison pour les drosera tubéreux qui sont en dormance ni pour les drosera pygmés difficiles à identifier sans leur fleur, reste Cepahlotus follicularis…

Parc national Stirling Range (A)

Un camping privé, c’est un peu plus cher que les campings gérés par les rangers des parcs nationaux (15 AUD contre 7 AUD généralement) mais quand une bonne douche chaude vous attend, la dépense est secondaire ! En plus ce camping est en plein dans un des parcs nationaux des plus beaux avec plusieurs « sommets ». Les gérants sont très sympa, amoureux de leur coin, ils organisent des sorties pour observer la faune et la flore des alentours. Je vois sur un tableau de photos prises dans le parc quelques drosera tubéreux. Malheureusement trop tard pour moi, ces plantes sont en dormance maintenant.
Au sujet des serpents, que je crains comme la peste vu que je passe mon temps dans le bush, on me rassure en m’assurant que je serais vraiment malchanceux de n’en voir ne serait-ce qu’un ! Ils ont autant peur de nous que nous en avons peur.

 

la vue depuis le mont Knoll

Le lendemain dès 6H, je fais l’ascension du Mont Knoll, la plus haute montagne des environs avec à peine plus de 1000 mètres !

À 10H je suis à Albany (B), je fais une lessive, me promène, et je me prépare à aller chercher la plante carnivore emblématique de la région : Albany pitcher plant, la plante à urnes d’Albany : Cephalotus folicularis.

Cephalotus follicularis où te cache tu?

Cephalotus folicularis est une plante carnivore qui pousse dans la région d’Albany mais aussi sur le long de la côte entre Augusta et Cheyne Beach. C’est à la fois vaste et pourtant je suis plein d’espoir on ne la trouve qu’ici et nulle part ailleurs au monde, il n’y a plus qu’à trouver des zones humides…
Je m’attends à découvrir cette petite plante en terrain relativement découvert, je dis relativement car si elle ne pousse vraisemblablement pas sous les arbres, elle se cache sous une végétation haute. Bref, je ne compte pas trop tomber sur une tourbière à sphaigne avec des cephalotus dedans.
Et la tache est plus difficile que je ne l’imaginais…En effet, toute cette partie de l’Australie n’est composée que de réserves et de parc nationaux. Des sites possibles pour trouver cette plante sont légions. Depuis la route je vois des dizaines de spots à explorer. La présence de quelques plantes dont des joncs attirent mon regard mais pas la peine de rentrer profondément dans le bush pour se rendre compte que le sol est complètement sec. Pourtant l’une de ces stations pourrait être la bonne…

Entre Albany et Mount Barker (C)

Une zone propice, au bord de la route :

 

Un drosera pygmé qui rentre en dormance

 

Plusieurs stilydium, des drosera, deux serpents, pas mal pour un début.

 

une fleur de stylidium, la plante gachette

 

La gachette de la fleur de stylidium se rabat vers le centre de la fleur lorsqu'un insecte vient la butiner!

En direction de Denmark (D), je passe par un parc national, au bord de la route, je trouve encore des drosera, impossible à identifier. A l’office de tourisme de la ville, je demande s’il y a des marécages dans le coin, des zones humides. Je me dirige alors vers l’Ouest et le marais d’Owingup (E).

Nuit au camping, demain, j’irai explorer la zone, le site est immense mais avec un peu de chance…

Publié le 20 février 2012 dans australie.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










7 Commentaires:

  1. jean-mi pluchon:

    je ne connaissais pas les stylidium !
    merci alain
    j’espère que tu va trouver des cephalotus !
    mais pourquoi n’a tu pas pris un serpent en photo ?
    ils ne voulaient pas poser ?
    hi hi hi

  2. Fred:

    Vivement les photos ! Nous aimerions avoire tout les détails concernant l’habitat naturel de cette plante ^^.
    Merci bcp.

  3. carmen:

    bravo alain
    ce sont de jolies bêbêtes ….
    en attendant les grosses !!!
    maman

  4. alain:

    @Jean mi pluchon : J’étais surpris d’en trouver autant des stylidium, je n’avais pas penser à regarder l’air de répartition de ces plantes! J’ai essa&yé de faire un film sur la gachette de la fleur mais c’est pas terrible, je ferai un article plus tard je pense pour en expliquer le principe. J’ai trouver près d’une dizaine d’espèces!
    Au sujet du serpent, si il a posé 😉 mais je réservais la photo pour cet article :http://voyages.alain-kern.com/animaux-sauvages-australie/

    @Fred : la suite arrive 🙂
    @Carmen : le message est passé, les grosses bêtes sont en ligne !

  5. jean-mi pluchon:

    j’ai hésité, à te demander justement si tu avais filmé la gachette en action,
    mais je me doutais bien que tu en avais eu la bonne idée !

  6. sylvain - macrophotonature:

    Tu as bien roulé :O
    Comme d’ab très bon article et toujours un plaisir de « voyager » avec toi !

  7. olivier:

    Je ne connaissais pas les stylidium. Merci pour cette découverte.

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.