Arrivée à Hanoï



Fin 2009, j’ai fait un voyage au Vietnam. Avec quelques photos et les souvenirs qu’ils m’en restent, je retrace les cinq semaines de cette aventure.

article original : arrivée à Hanoï

Mi-novembre 2009, c’est la première fois que je pars sans avoir rien organisé, même pas ma première nuit à l’hôtel. Destination, le Vietnam! Cinq semaines pour rallier Hanoï à Ho Chi Minh Ville, anciennement appelée Saigon.

Je prends l’avion à Paris le dimanche 15 Novembre, j’ai dormi la veille chez des amis,  Yann et Rebecca, je me lève tôt,  l’avion décolle de Roissy Charles de Gaulle à 11h15 mais j’aime être en avance pour les grands départs.

Un Airbus 380 m’attend, vu de l’extérieur je ne le trouve pas si imposant et à l’intérieur (je dois être sur le pont supérieur) je n’ai pas l’impression qu’il y ait plus de 500 passagers avec moi. Nous partons pour près de 13 heures de vol en direction de Singapore.

aéroport de Singapore
aéroport de Singapore

L’aéroport de Singapore est immense, jardins exotiques, bacs avec des poissons tropicaux, on est dans un autre univers. L’escale de 3 heures passe vite, on décolle à 10H du matin heure locale pour arriver à 12h30 à Hanoï.

Pour visiter le Vietnam, il faut bien sur un passeport mais aussi faire une demande de visa au préalable. Adepte d’internet, j’avais fait la démarche en ligne sur Visa-Vietnam.Org. Une fois arrivé à Hanoï je n’avais plus qu’à passer par un poste spécial qui s’occupe de vérifier la demande et finaliser le visa. Cela prend quand même quelques dizaines de minutes.

 

Le temps de sortir de l’aéroport, récupérer mon sac à dos et me voici en route vers le centre ville. J’ai pris un taxi bus avec une dizaine d’autres personnes dont un Français parti à l’aventure comme moi. On demande à être déposé au centre, près du lac Hoan Kiem. Après une bonne vingtaine d’heures de voyage quasiment sans dormir, je n’ai qu’une envie, trouver un hôtel et me poser. Du coup, lorsque le conducteur nous dit que nous sommes arrivés, nous descendons et négocions les chambres. Le quartier est populaire, il y a de nombreux commerces, maisons de massages et des hôtels à petits prix (entre 8 et 15 dollars la nuit).

Je fais le tour du quartier en solitaire, c’est la première fois que je ne peux me fondre quelque peu dans la masse : en Asie, impossible d’espérer passer pour un autochtone avec mon mètre 90, ma peau blanche et mes yeux bleus! Je suis un touriste et donc je suis une cible particulière pour tous les vendeurs des rues.

Je vais dormir tôt, le décalage horaire m’assomme de fatigue, il n’est pourtant que 19h.

 

Publié le 8 juin 2011 dans vietnam. Tagged: , .

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










2 Commentaires:

  1. Romy:

    Did you fish one of those we see in the picture? 😉

  2. alain:

    No, i was vegetarian at his time 😉 and I didn’t have my fishing rod ^^

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.