Col de la Mauria et les Dolomites



 

Vu sur le blog Voyage

article original : Parc des Dolomites

 

4 juillet

Au réveil, le soleil est déjà haut

Au réveil, le soleil est déjà haut

Je me lève vers 7H, ciel bleu, l’air est encore frais. Un brin de toilette dans la rivière à coté, infusion à la menthe, petit gâteaux avec une pêche en guise de petit déjeuné. A 9H le soleil tape déjà fort, j’ai tout mis sur ma moto, je pars !

prêt pour le départ

prêt pour le départ

 

9H20 arrêt cappuccino et croissant à Caretto et direction Belluna (D) : à moi le parc des Dolomites Bellunéssiennes (E) !

 

Le col de la Mauria

 

Superbe route vers le col de la Mauria (B) (ce nom me fait penser au film le seigneur des anneaux, d’ailleurs les paysages montagneux ressemblent parfois à ceux de cette trilogie magique!)

 

J’arrive en haut du col à 10H30. Il y a une marche de 4 kilomètres à faire vers le mont Mirone. Sur ces flancs de montagne, l’armée italienne avait installé des canons, et elle avait construit une route pour ce faire. C’est ce parcours qui va me permettre de me dégourdir les jambes !

 

Je trouve rapidement quelques orchidées :

 

orchidée

orchidée

 

 

Et je m’arrête net devant ce talus, mon cerveau a « vu » quelques choses…

 

Cliquez pour agrandir l'image

Cliquez pour agrandir l'image

 

Et vous ? Voyez vous les pinguicula ?

C’est étonnant comme nous pouvons conditionner notre cerveau afin de reconnaître des associations de formes, de couleurs. Être à l’affût de plantes carnivores, c’est un peu comme quand on cherche des champignons (!), le regard scanne les alentours et le cerveau analyse les formes et stoppe quand il y a quelques choses dans le décors qui mérite plus d’attention.

 

pinguicula dans les talus au bord de la route

pinguicula dans les talus au bord de la route

Depuis le deuxième jour de ce voyage, j’ai trouvé des plantes carnivores quasiment partout où je me suis arrêté! Je ne m’attendais pas à un tel succès.

fleur de pinguicula leptoceras

fleur de pinguicula leptoceras ?Les trois tâches blanches sont un indice...

 

J’en trouve en fleur, même identification difficile entre vulgaris et Leptoceras. Mais outre des fleurs mauves, une vieille corolle blanchâtre, encore sur la hampe d’une pinguicula  me laisse espérer trouver des pinguicula alpina !

 

fleur de pinguicula alpina

fleur de pinguicula alpina

Je trouve finalement une seule fleur blanche mais elle suffira à mon bonheur de trouver et de pouvoir enfin identifier une plante avec certitude !

 

Arrivé au bout de la route, une superbe vue m’attend. Je discute un peu avec un couple d’italien qui me font découvrir leurs montagnes.

 

vu sur les hautes montagnes des dolomites

vu sur les hautes montagnes des dolomites

 

Arrêt à 13H45 à Lorenzago dei Cador (C) pour manger, j’en profite pour lire les mails, finir et publier un article pour le blog et discuter avec le patron du restaurant. Il me conseille d’aller à  Marmolada mais ce sera pour demain car j’ai envie de dormir sur les bords du lac de Mis (E) dans le parc des Dolomites Belunessiennes.

Les Dolomites Belunéssiennes

L’endroit est magnifique…que dire, l’eau, les montagnes, le calme…Mais je me dois de trouver un endroit où le téléphone passe car demain matin à 5H49 j’ai une interview sur France inter : un de leur journaliste m’a contacté car cet été, ils font découvrir à leurs auditeurs plusieurs voyages et voyageurs. Mon Karnivores world tour a du leur taper dans l’oeil 😉

Après avoir posé ma tente, je rencontre Eugénie et Aurèl, elle est Péruvienne, il est Français et sont en vacances pour quelques jours dans le nord de l’Italie en camping-car Citroen plus vieux que moi !

 

Eugénie, Aurèl et leur camping-car!

Eugénie, Aurèl et leur camping-car!

 

On partage le repas du soir, on discute, on refait le monde et la final de foot perdu contre l’Italie… une rencontre très sympathique:)

Demain j’irai voir s’il y a des graines de pinguicula (oui, il y en a encore sur les parois autour du lac!) à moins que les nuages ne me fassent déguerpir.

Km parcourrus : 141

total : 1064,6 km

 

 

Publié le 15 juillet 2011 dans L'Italie.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










3 Commentaires:

  1. joe:

    Carrément chouette !
    Avec en plus, une petite interview sur France Inter !
    tu m’épates…

  2. Molay:

    Toujours beaucoup de plaisir a partager !!! Bruno

  3. Nicolas Lemaire:

    Ah des graines de pinguicula si tu les vend tu ces a qui il faut t’adrésser 😉

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.