Comment j’ai explosé ma moto



Juillet 2010,  je partais faire le tour de l’Islande en moto 125 cm3, en voici le récit, étape par étape.

8 août 2010 HOSFOS – HUSAVIK

« Le but de la vie? Regarder et accepter le temps qui passe »

Réveil à 4h, il fait jour, je me rendors difficilement et me lève finalement à 8h. Le temps est nuageux mais il n’a pas plu. Je pars de ce lieu magnifique quand ma tente est sèche.

A 11h je suis à OLASFJORDUR pour faire le plein et prendre un café.

J’ai un rhume, du moins, le nez qui coule alors que pour la première fois , le ciel est bleu!

36-islande

 

Sortie de piste…

Fin d’après midi difficile, après une pause dans la jolie et animée ville d’Akureyri, je cherche un endroit où poser ma tente près de HUSAVIK. Je fais une sortie de piste à 80 km/H dans un champs de lave, la roue avant de ma moto est détruite, je n’ai rien me semble-t-il.

A quelques centaines de mètre, quelques habitations et un homme qui va m’aider à mettre la moto sur sa remorque et me déposer à HUSAVIK. On est dimanche, demain à 8h on en saura plus sur la poursuite du voyage.

 

37-islande

 

Après avoir trouvé une chambre, la douleur sur le coté droit s’accentue. Mon coté hypocondriaque voudrait m’envoyer à l’hôpital, je me dis que c’est juste musculaire je ne me souviens pas avoir touché d’objet lors de la chute (à 80 km/h quand même).
Je ne me sens ni triste ni désemparé, juste un peu las.

 

Publié le 18 août 2010 dans islande en moto.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.