Grindavik et la piste 428



 

Juillet 2010,  je partais faire le tour de l’Islande en moto 125 cm3, en voici le récit, étape par étape.

article précédent : mauvais temps à Reijkiavik

03 aout 2010 Grindavik -SNOEFELDNES

Nuit agitée, impossible de dormir avant 1h du matin, peut être l’excitation d’aller réparer ma moto chez le concessionnaire le lendemain?
Je prends la route vers 8h en direction de REKJIAVIK par la piste 428 donnant vers l’Est.

24-islande

 

En route, je m’arrête pour observer les fumerolles et le sol parfois brûlant laisse apparaître des bassins remplis de boues sulfureuses.

23-islande

Je fais une marche d’une heure.

J’arrive vers 11h chez Yamaha, le mécanicien ne fait pas grand chose de plus que le garagiste à VIK mais on arrive, il me semble, à ajuster encore la direction. Hier soir, j’ai réussi à réparer le phare, il ne me manque plus qu’un rétroviseur pour être OK!
Je me ravitaille en essence à VEGAMOT et j’atteins la péninsule de SNOEFELDNES en fin d’après-midi. Je me pose pour la nuit dans une sympathique maison/appartement. Il y a un hot spot et je partage l’appartement avec deux allemandes.

 

Publié le 13 août 2010 dans islande en moto.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.