ABB qui connait?



 

Vu sur le blog Voyage

article original : le groupe ABB

 

Aujourd’hui, je suis rentré à Colmar et dans l’aéroport de Fumicino à Rome, alors que l’avion est en retard, je fais la connaissance de Lisa, ingénieur étudiante de nationalité canadienne. Dans l’avion, on discute un peu voyage et travail, elle vient de faire un an de stage pour la compagnie helvètique-suédoise ABB. ça vous dit quelques choses?

ABB c’est un de ces grands groupes dont personne n’a jamais entendu parlé et dont les produits ou services sont pourtant présents dans le quotidien de millions (milliards) d’êtres humains! voici une vidée sur la partie robotique du groupe, plutôt impressionnant :

Je vous mentirais en vous disant que j’ai compris ce que Lisa faisait pendant son année de stage chez Abb. Notre discussion était en anglais mais je crois bien que même en français je n’aurai pas bien pu suivre l’aspect technique de son travail.

En tout cas, on a eut le temps pendant le vol d’échanger aussi sur les voyages et je dois dire que (outre la présence d’ours au Canada), notre discussion, sans doute plus que le plan qu’elle a put me faire (merci quand même Lisa 🙂 ), m’a vraiment donné envie d’aller quelques semaines pécher le saumon, manger des racines et faire du camping dans le grand nord canadien, en plus il y des plantes carnivores…

plan du canada

plan du canada (selon Lisa 😉 )

Publié le 2 juin 2011 dans divers.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










5 Commentaires:

  1. Richard:

    Tu es certain d’avoir tout compris ce que lisa t’a raconté ? manger des racines ???????
    il y des plantes carnivores…???????

    Première nouvelle pour moi… Je vis au Canada depuis 59 ans 😉 D’après moi Lisa vit sur la cote ouest, Niagara c’est en Ontario et non au Newfoundland selon ce que je constate sur le plan… C’est grand le Canada.

    Bon Voyage à toi et salutation à Lisa !

  2. alain:

    Salut Richard,

    Ahah, oui, tu as raison, le Canada n’est sans doute pas qu’un grand terrain de camping sauvage! Lisa vient de Calgari ! elle m’a dit que la partie Nord devrait être assez sauvage pour mon envie de camping sauvage et tenter de survivre 2-3 mois en autonomie !
    Je viens juste de recevoir un livre sur les plantes comestibles, et j’ai bien envie de tenter un voyage en emmenant juste ma canne à pêche et ce bouquin 😉 c’est pour cela l’allusion aux racines!
    Pour les plantes carnivores (c’est l’une de mes passions), fais moi confiance, il y en a ! Sarracenia et autres Drosera rustiques!

    Je prévois de faire le tour du monde des plantes carnivores, mais c’est encore en projet…le Canada sera sur ma liste 🙂

    ++

  3. Romy:

    Mr Kern, le livre qui t’as reçu n’est pas sur les plantes comestibles au Canada, sinon en Europe! Ne te tromps pas! 😉

  4. Richard:

    Salut Alain, C’est un grand défi que tu te donnes. Passer 2-3 mois dans la nature sauvage demande de l’expérience et de l’endurance et seul les autochtones ont cette capacité. Avant de t’aventurer dans ce projet, je te conseille de t’informer sur les habitudes autochtones en foret. Ils ont beaucoup à nous apprendre tout comme toi pour les plantes. J’ai déjà vu la plante carnivore Sarracenia sans savoir exactement ce qu’elle est. Mon scepticisme a été confondu ! 😉

    Bonne journée !

  5. alain:

    @ Romy : Le livre c’est « 200 plantes comestibles » pas précisé en Europe!!! Mais promis, je vais pas finir comme Mcenless dans « into the wild » 😉

    @ Richard : Merci des conseils, oui, j’ai commencé à me renseigner, je vais d’ailleurs en faire part sur ce blog…

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.