Le Mont Luxmore et ses plantes carnivores



7 janvier 2012

 

Levé à 7h, je prends le bateau taxi à Te Anau comme prévu à 8h30, la journée s’annonce belle, je suis paré pour la randonnée!

À moi drosera stenopetala !

 

 

 

Pas la peine que j’en rajoute plus, j’étais vraiment content de le trouver ce drosera ! L’arrivée en haut du mont Luxmore quelques minutes après, sorte d’Everest des Fiordland, terres sauvages du Sud-Ouest de l’île du sud n’en rajoute que plus au plaisir de cette randonnée.

Un invité surprise : utricularia monanthos / dichotoma / novae-zelandiae

 

utricularia nomenthos

utricularia nomenthos

 

 

Que de noms pour cette petite plante qui passerait inaperçue si elle n’était en fleur !

 

En fait, certains disent qu’il s’agit d’une forme, d’une variation de l’espèce carnivore utricularia dichotoma tandis que d’autres la classe comme une espèce d’utriculaire à part entière…

 

 

 

Ce qui est sur c’est que utricularia dichotoma porte deux fleurs sur une hampe de plus de 15 cm de haut tandis que la plante que j’ai dans les mains bien que la fleur soit identique à dichotoma, ne fait qu’une fleur sur chaque hampe florale et que celle-ci ne dépasse pas les 5 cm !

 

Ces détails peuvent paraître anodins, mais ce qui est sur c’est qu’il s’agit bien d’une plante carnivore dont voici les petites utricules, sorte de poches à enzymes prêtes à absorber des êtres microscopiques qui peuplent les zones boueuses où se plaît cet utriculaire.

 

racines et utricule carnivore de utricularia monanthos

racines et utricule carnivore de utricularia monanthos

 

En tout cas, c’est une belle surprise, j’aime particulièrement ce genre de plantes carnivores, les utriculaires donnent toujours des fleurs exceptionnelles !

 

Retour et direction la côte Est

 

Le bateau taxi m’attend au retour, une petite pause à te Anau le temps de manger un fisch and chips (poisson frit et frites) et je repars avec mon van en direction de Dunedin que j’atteindrai demain et où un drôle d’animal m’attend…

 

 

Publié le 22 janvier 2012 dans nouvelle-zélande, Plantes et voyages.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










8 Commentaires:

  1. joe:

    C’est trop rigolo !
    Comme tu parles en marchant, on entend ton souffle, ça fait  » Nicolas Hulot dans Ushuaïa »!
    Magnifique la fleur !

  2. Colette laurent:

    C ‘est super ton reportage ,tu nous fait découvrir des plantes merveilleuses bravo a toi un grand merci bonne recherche amitié Colette

  3. Angeeelllll:

    Bravo APK!!

  4. tunimaal:

    Ca va encore une fleur carnivore de plus à ton compteur. Je vois que tu en découvre pas mal. Mais je ne savais pas qu’il y en avaos autant en Nouvelle-Zélande et personnellement je n’y aurais jamais fais attention

  5. Colette laurent:

    Bonne continuation a toi et bonne trouvaille???

  6. Schoenacker Alain:

    Trop bon copain, c’est vraiment de l’aventure et nous on la vit dans notre fauteuil, on espère te voir en juin ………….. si tu es rentré d’ici la lollllllllllllll bonne route l’ami et profite bien car ce n’est
    pas tout le monde qui tente un tel chalenge

  7. nicole:

    c’est super de vous suivre au cours de vos randonnées, j’apprécie énormément, et je pense que je ne suis pas la seule!
    bonne suite
    nicole

  8. alain:

    Merci pour les commentaires, c’est vrai que je me suis fait vraiment plaisir ce jour là, super rando, du beau temps et des carnivores plus qu’on en pense en plus, c’est la journée idéal 🙂

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.