Le volcan Stromboli en éruption



 

 

Vu sur le Blog voyages

7 mai

Réveil à 7h15, je suis seul dans le camping et les propriétaires sont en plein travaux, je me réveille donc au son des outils…Mon pied droit me fait toujours mal suite à mon accident près de la côte amalfitaine, je voudrai faire la randonnée qui mène au sommet du Volcan Vulcano mais ce serait mettre en péril la suite de mon voyage, je préfère m’économiser encore quelques jours et être prêt pour monter sur l’Etna.

 

J’attends 13h30 pour savoir si le voyage organisé pour visiter l’île – volcan Stromboli aura lieu, sinon, retour sur Milazzo, c’est décidé !

 

Vulcano, Lipari, Panarea, Stromboli en bateau

 

Bonne nouvelle nous serons suffisamment nombreux pour partir ! Direction Lipari (A) qui n’est qu’à une quinzaine de minutes en bateau de Vulcano (D). Notre groupe passe d’un bateau à l’autre et nous partons pour Panarea (B) qui se trouve à 1 heure de bateau environ. Je fais la connaissance d’un groupe de Français en voyage pour quelques jours, moyenne d’âge : 70 ans (les plus jeunes ont la cinquantaine, le plus vieux, 85 ans)! Que d’énergie et beaucoup de fou rire, je reste avec eux pour la suite du voyage.

les îles de Panarea à gauche et Stromboli à droite

les îles de Panarea à gauche et Stromboli à droite

 

Quelques dauphins vont nous accompagner pour cette traversé, le capitaine du bateau ralenti et les animaux nous font la fête! Un vrai spectacle avec sauts et parade, ils prennent plaisirs à nous escorter jusqu’à ce que le bateau accélère à nouveau.

Des Dauphins nous ouvrent le chemin vers le volcan Stromboli

Des dauphins nous ouvrent le chemin vers le volcan Stromboli

 

libération de gaz en pleine mer au alentour du volcan stromboli

libération de gaz en pleine mer au alentour du volcan stromboli

 

Escale sans grand intérêt sur Panarea, bien qu’avec un peu de temps (on n’avait qu’une heure à passer sur l’île) j’aurai bien aimer visiter l’emplacement d’un village préhistorique situé sur une des plages. L’île est petite, un simple cailloux hors de l’eau.

 

Visite de l’île de Stromboli

L’île de Stromboli (C) compte quant à elle quelques 300 habitants à l’année (300 en hiver et plus de 4000 en été!), nous y arrivons vers 17H. Un guide attend le groupe de Français pour une balade et une explication de la vulcanologie propre au Stromboli. Je suis invité à suivre l’expédition, je ne me fais pas prier.

Béatrice, la guide italienne, est vraiment mordue de volcan, elle gère et organise des trekks pour monter sur le volcan et donc pour observer le cratère de près! Lors de cette balade de 2H sur l’île, nous n’aurons hélas pas le temps de nous approcher de la bouche du Stromboli mais nous verrons un groupe partir pour arriver vers 20H au sommet, la semi-pénombre étant propice à l’observation des explosions et projections de laves qui arrivent toutes les 10-15 minutes!

Pour nous ce sera départ en bateau à 20H pour faire le tour de l’île et surtout pour se positionner au Nord afin d’observer ces explosions de puis la mer!

Je verrai au final trois belles explosions. (aller, je vous refais le coup de la carte postale de la  baleine en Islande 😉 )

Toutes les 10-15 minutes, le volcan entre en éruption et projette de la lave incandescente

Toutes les 10-15 minutes, le volcan entre en éruption et projette de la lave incandescente

 

Depuis le bateau, on entend le bruit des gravats expulsés qui tombent le long de la pente du volcan. Cela donne vraiment envie d’aller en haut voir cela de plus près.

Le groupe que l’on a vu monter doit être en haut maintenant, on voit des flashs d’appareil photo qui scintillent par intermittence du sommet (un peu plus de 900 mètres) ils leur aura fallu près de 4 heures pour arriver sur le site d’observation. Je regrette de n’avoir pas le temps de faire la marche, mais de toute façon avec mon pied douloureux, il m’aurait été impossible de réussir l’ascension.

La monté se fait uniquement avec des guides expérimentés, et bien que les randonneurs soient sous leur responsabilité,  il faut naturellement signer une décharge : le volcan fait ce qu’il veut et même si une aire de sécurité de 400 mètres autour du cône de projection est prévue, rien ne dit qu’il n’y à pas de risque qu’une explosion ne dépasse cette limite! Sur place, vous pouvez louer ou acheter tout le matériel nécessaire à la randonnée, il faut aussi se munir d’un casque justement à cause des projections possibles. L’excursion dure plus de 6h (compter 3H30 pour l’aller et 2H30 pour le retour) et coute entre 40 et 45 € par personne (guide sans location de matériel).

 

Retour à Vulcano

On arriver à Vulcano vers 23H. Demain, je quitte les îles éoliennes, j’espère me rattraper volcanologiquement parlant lorsque je serai proche de l’Etna!

 

 

Article original : le Stromboli

 

 

Publié le 19 mai 2011 dans L'Italie.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










3 Commentaires:

  1. joe:

    Photos magnifiques ! Oh la la, ça me fait rêver ! J’espère vraiment que tu pourras gravir l’Etna, que ta jambe sera au point …

  2. sharlien:

    c’est magnifique !

  3. cyril:

    bon ben tu as fini de me decider je pars en avril prochain !

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.