Mauvais temps à REIKJIAVIK



Juillet 2010,  je partais faire le tour de l’Islande en moto 125 cm3, en voici le récit, étape par étape.

02 aout 2010 Pingvellir – Grindavik

La veille j’ai visité le site de PINGVELLIR.

21-islande

L’après midi et la soirée furent ensoleillées, j’ai discuté avec deux basques à vélo, une rencontre sympathique. Il pleuvra toute la nuit, la tente est mouillée. Je me lève sous la pluie à 8h et pars pour REIKJIAVIK. J’ai décidé d’y passer la journée et de partir pour la péninsule à l’ouest de la capitale en fin d’après midi.

22-islande

Je voulais aller au « Blue Lagoon », une célèbre station thermale mais une pluie diluvienne et un vent fort rendent la route dangereuse. Je dépasse finalement mon objectif et me pose à GRINDAVIK; Je suis trempé, et en plus mon casque est bloqué en position ouverte : la pluie cingle mon visage. Je trouve une chambre en ville et m’arrête là, je n’ai plus la force d’aller dans les eaux chaudes, je répare mon casque.
Ma direction et mon phare qui ne marche plus me tracassent mais j’hésite à aller le lendemain chez le concessionnaire : j’ai peur du diagnostique…

 

Publié le 12 août 2010 dans islande en moto.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.