Partir en voyage ou en vacances ?



article original : partir en voyage ou en vacances

mon sac à dos pour la Nouvelle Zélande

mon sac à dos est prêt pour la Nouvelle Zélande

Quand je parle de mes voyages passés ou à venir, les gens (fournisseurs, clients, kiné…bref ce qui me côtoient sans forcément me connaitre) me disent souvent que j’ai de la chance, que c’est génial de partir comme ça plusieurs mois en vacances!
Je leur explique bien sûr que pour moi, ce ne sont pas forcément des vacances en tout cas pas comme ils se les imaginent :
-Grasse mâtinée tous les matins,
-petit déjeuner continental au buffet de l’hôtel
-sorties organisées
-un lit douillet dans une chambre chauffée ou climatisée au besoin

Non, la plupart du temps c’est plutôt roots comme on dit même si j’ai toujours l’option hôtel ou gîte, je privilégie le camping sauvage et le grand air!

Pour la nourriture, j’essaye, selon mon budget de manger une fois par jour « correctement » (restaurant, plat du jour, bouiboui dans la rue comme au Vietnam) et autrement sur le pouce en achetant des produits frais. Cela permet de gouter la gastronomie du pays et de se maintenir en forme physique et mentale en se faisant plaisir).

Voyager seul requiert beaucoup d’énergie,  physique et émotionnelle. Paradoxalement, cela me demande aussi beaucoup d’efforts pour rester en mouvement, et aller là où les envies me poussent : Il est parfois dur de quitter un endroit, une ville, des gens que l’on vient de rencontrer, comme de nombreuses personnes, je cherche le bien être dans la sécurité, la stabilité surtout quand on est loin de ses repères (chez soi, famille, amis, habitude quotidienne) et voilà qu’en voyage, à peine on se sent bien quelque part, on reprend la route, on ne reste pas sur ses acquis, on se remet continuellement en cause et c’est intense!

Voyager seul c’est un vrai challenge dur parfois, impitoyable souvent, c’est aussi un mode de vie enrichissant qui me procure des sensations uniques qui me font me sentir en vie et libre.

 

Mon mode de voyage :

 

Le sac à dos! Et même si j’ai un véhicule à disposition comme ce sera le cas dans quelques jours en Nouvelle Zélande ou quand je voyage en moto 125, je n’emporte pas plus que ce que je pourrais porter seul sur le dos.
Budget quotidien : environ 50€ pour hébergement, nourriture, déplacement, activités diverses (musée, excursion avec guide…). C’est une moyenne, au Vietnam j’étais sans doute plus proche des 30€ par jour tout en dormant à l’hôtel tous les soirs et en Islande c’était plutôt 70€ par jour sans compter l’achat de ma moto et camping sauvage la plupart du temps!

Je ne vais pas refaire le coup de la liste des affaires à mettre dans mon sac à dos, elle n’a plus forcément un grand intérêt pour toi cher lecteur surtout que tu sais maintenant comment remplir ton sac à dos non!? Sache juste que cette fois ci, j’ai le couteau de Bear Grills et la pierre à feu qui va avec^^

Prochain article dans quelques jours depuis l’hémisphère Sud! Bonnes fêtes à toutes et à tous 🙂

Publié le 21 décembre 2011 dans divers.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










6 Commentaires:

  1. joe:

    Il est trop chou le p’tit nain !!
    bon voyage

  2. sharlien:

    bonnes fetes de fin d’années.
    bon voyage a toi

    malgré les embuches du periple tu as quand meme la chance de vivre tes reves et non rever ta vie.

    a+

  3. Hassania:

    Et en route vers de nouvelles aventure ……………..

    Bon voyage Alain et bonnes fêtes de fin d’année.
    On pense souvent à toi.

    Bises

  4. C&S:

    Le Pink and Blue t’attend avec impatience!!
    Profite de la terre kiwi et prends en plein les yeux!
    A très bientot

  5. carmen:

    bon voyage ,fils et sois prudent ;reviens nous enrichi
    je me rejouis d’avance de pouvoir te suivre dans cette nouvelle aventure
    maman

  6. Julien @ activités enfants:

    Bon voyage alain. j’ai hâte d’en lire plus sur tes aventures !

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.