Saint Arnaud Track ou quoi emmener en randonnée ?



 

Le 2 janvier je suis allé faire une randonnée, selon les indications (panneau au départ) une monté vers un point de vue, une balade sur les crêtes et descente vers St Arnaud : 5H

 

J’en prévoi 4H plus une pour me reposer et vadrouiller un peu. Je sais d’expérience que je peux tabler sur une à deux heures de moins que ce qui est prévu pour finir une randonnée, j’ai de grandes jambes;)

Je pars à 7h du matin avec dans mon sac à dos ½ litre d’eau, une banane…

 

J’ai mis deux heures de pure grimpette pour arriver au point dit : St Arnaud Track, je suis alors déjà bien entamé physiquement, si la randonnée se poursuit sur les crêtes, cela va durer plus longtemps que je ne pensais…

 

 

 

Je continue dans le froid et le brouillard le plus complet, il n’y a plus de marques mais tous les 50 mètres, je trouve un piège posé à terre (pour tuer les rats et autres nuisibles qui mangent les œufs des oiseaux endémiques de Nouvelle Calédonie), je pense donc être sur la bonne voie.

Il est maintenant 11H, cela fait 4H que je suis parti et que je trace, ma banane, je l’ai mangé il y a longtemps, et de l’eau il m’en reste peu mais bon, il y a pas feu au lac non plus mais je décide de faire demi tour, c’est plus sur. Je suis déjà affamé et la fatigue se fait sentir.

 

Le retour sera très difficile, bien que je ne me sois jamais senti en danger car je savais exactement où j’étais et par où retrouver mon chemin, je vais encore mettre 3H30 de marche pour rejoindre le van. Entre temps, de multiples arrêts, car je suis épuisé, à bout de force, sans énergie…Je croise une fois reparti sur la bonne piste un australien qui me donner du chocolat et me permettra de finir la descente en courant !

Il me dira aussi, habitué du coin, que la Saint Arnaud Track, n’est que la monté et la descente, pas de suite sur les crêtes comme l’indique le panneau plus bas…

 

J’arrive à 14H30 au parking, vidé !

 

Comme on dit on n’est jamais trop prudent, voici une liste que je me suis faite, suite à cette expérience, des choses à emmener pour une rando que l’on ne connaît pas:

 

  • une boussole (j’avais)
  • du chocolat (j’avais pas)
  • un couteau (j’avais)
  • un habit chaud (j’avais), un kway, veste coupe vent (j’avais pas)
  • de l’eau, au moins 1 litre (j’avais pas)
  • à manger selon la durée et plus au cas où (j’avais pas)
  • une carte du site (j’avais pas)
  • prévenir quelqu’un (restaurant au parking, buvette…) de son heure de retour probable (j’ai pas fait)

 

Ok rien de très nouveau, mais là, j’avoue que sans mettre vraiment fait peur, la journée a été longue et je m’en suis voulu, d’autant qu’en regardant bien dans mon sac à dos, une fois en haut, j’ai vu que je me trimbalais mon ordinateur portable (1, 5 kg) avec moi…

 

Bref, j’ai quand même eu la chance d’avoir un peu de soleil et de pouvoir profiter de la vue que m’offrait les crêtes 🙂

 

Publié le 14 janvier 2012 dans nouvelle-zélande.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










12 Commentaires:

  1. guibert nicole:

    Bonsoir Alain,
    il ne faut pas nous faire des frayeurs comme çà, car on tient à voir la suite………
    bon, je plaisante, j’espère que tout va comme vous le souhaiter.
    à bientôt
    nicole G

  2. alain:

    @ Nicole : Pour l instant tout va bien 🙂 et d autres videos arrivent…

  3. Angeeeellllll:

    Achète plutôt un GPS, déjà que tu as du mal à t’orienter sur Colmar 😀

  4. tunimaal:

    Ah oui quand même. Tu as pris des risques, calculés soit dit en passant, mais des risques quand même. Mais tes conseils rejoignent un peu ceux de 127 HEURES (le film). En tout cas tu as profité d’une vue magnifique à ce que je vois

  5. joe:

    Super belle vue, mais fais gaffe !
    T’es expérienté et endurant mais en terrain inconnu tout de même.
    Tu pourrais ajouter une couverture de survie et une lampe frontale au fond de ton sac.
    Amuses-toi bien, on attend la suite de tes aventures !

  6. bibi:

    salut Alain c’est boulet68 je sais pas si tu vois qui je suis :o)

    courage et continue à nous envoyé des nouvelles c’est passionnant à suivre ton voyage !

    @bientôt

    boulet68 alias boulet man!

  7. carmen:

    oui! la vue est magnifique ;mais même sachant que tu pars pour 3ou 4 heures ;c’etait tres léger comme casse crôute et eau ….
    pense a emmener des amandes c’est aussi un bon carburant ,bien que là le paquet de 250 grammes ne suffisait pas !!!
    allez bonne decouverte et^prend soin de toi
    maman

  8. Schoenacker Alain:

    Coucou Alain, quel joli prénom lolllllllll
    Eh be tu fout la trouille …
    à bientôt copain

    Alain

  9. sharlien:

    beau recit, mais j’ai eut un peu peur pour toi.
    mais bon, la t’as deconné en partant avec si peu de contenu pour la soif, la faim, la chaleur.

    repose toi bien avant la suite

  10. francois:

    prudence Alain je tien a te voir en pleine forme lors de mon prochain passage a Colmar
    comtinu dans tes bon reportages merci
    cordialement francois

  11. alain:

    @Angelll : Je le rajoute a la liste 😉

    @Tunimaal : Pas vu le film, mais franchement, la c etait deja long…alors 127H !

    @Joe : oui, couverture de survie, je prends aussi

    @bibi : Oui, JP, je t ai reconnu, profite de mon abscence au serre lol

    @Carmen : J ai fait plus attention depuis et les amandes c est une bonne idee bien que le chocolat, je pense que c est l ideal

    @Alain : Oui, a bientot merci de ton passage ici

    @Sharlien : oui, jai deconne comme tu dis, meme si je ne me suis jamais senti en danger car je n etais pas perdu, je n ai jamais ressenti un tel etat de faiblesse, sans energie bien aue je voyais le chemin et quoi faire, jetais vide. Je ferai tout pour ne plus me retrouver dans une telle situation alors qu il ne s agit que d organisation…

    @ Francois : Merci 🙂

  12. Lydia:

    Et oui tu nous fais fes frayeurs!! Conseil de diabétique pour les en-cas énergétiques: petites mais costauds – les pastilles de glucose! Bon, ca boost un moment bien que pas terrible pour l’endurance…
    Grosses bises à toi,
    Lyd

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.