Rome – San Donato val di Comino



Via Domenico Fontana à Rome – La veille du départ

21 avril 2011

Mon sac est prêt et je me souviens avec émotion de mon voyage précédent, le premier en moto. Quelles surprises m’attendent cette fois-ci?

C’est le week-end de Pâques, Romy , mon amie, le passera avec moi, nous avons réservé une chambre dans un Bed and Breakfast à une trentaine de kilomètres de Cassino à San Donato val di Camino. Lundi,Romy rentrera à Rome et je poursuivrai seul cette aventure.

Je passe la soirée à mettre en ordre mes affaires, demain, c’est le grand départ…

 

Rome – San Donato val di Comino

22 avril 2011- 191,1 KM

Départ vers 9h30 de Rome, jusqu’à la dernière minute j’ai eu des hésitations à rajouter tel ou tel objet, vêtement…Souvent optimiste avec le temps et privilégiant la légèreté, il m’est arrivé de me retrouver démuni en face de temps froid et humide. L’Italie au mois d’avril, ce n’est pas non plus les tropiques, j’ai finalement pris mes gants en cuir et un vêtement à mettre sous le jeans afin de « casser » les effets du vent (même en 125cm3, à 90 – 100 km/H on peut avoir froid!).

Le jour du départ, devant notre appartement via domenico Fontana à Rome

Le jour du départ, devant notre appartement via domenico Fontana à Rome

La sortie de Rome se fait sans problème, il faut dire que la veille j’ai trouvé dans une boutique asiatique du coin, un porte GPS que j’ai bricolé pour fixer à la moto. En mode « Scootering », il me fait prendre les routes de campagnes, et je vole littéralement de village en village : Artena, Colleferro, Ferrentino, Frosinone, Ceprano et Cassino vers 12H30.

Sieste au parc de Cassino

Sieste au parc de Cassino

Romy arrive par le train à 14H40, je m’en vais découvrir la ville. Cassino est une jolie bourgade entourée de montagnes, et même si le paysage est relativement urbanisé, la nature sauvage ne semble pas loin…

Je découvre et mange une délicieuse « piadina », sorte de pâte à pizza cuite comme une crêpe garnie à la demande et pliée en deux ! Romy arrive dans 10 minutes, je file à la gare.

 

A deux sur la moto, les 30 kilomètres qui nous séparent de San Donato vont se faire doucement, d’autant que la route monte ! Nous arrivons dans ce charmant village, vers 17H. « Il Bruco », notre B&B, est perdu au milieu des champs mais se laisse trouver facilement, la bâtisse est toute en pierre, les montagnes sont juste derrière nous, le tout dans un calme propre à la campagne.

le village de San Donato val di Comino

le village de San Donato val di Comino

 

En allant à pied au village pour se restaurer en début de soirée, je trouve plusieurs espèces d’orchidées dans les prairies où poussent des oliviers :

orchidée militaris ?

orchis militaris ?

 

orchidée mauve

orchidée mauve

 

orchidée blanche

orchidée blanche

Si quelqu’un pense connaître les espèces, faites moi en part en commentaire, je le rajouterai.  Il me semble que la première avec ses fleurs en forme de bonhomme (et oui, ils ont même un pénis!) soit un Orchis Militaris…

Nous arrivons après une demi-heure de marche : Tout le village semble nous attendre, les petites terrasses de la place principale sont remplies, et pas de touristes, des habitués ! Une mélodie gronde alors à travers les petites ruelles, nous nous dirigeons vers elle et soudain, apparaît un cortège.

Célébration de la Pâques en pleine rue

Célébration de la Pâques en pleine rue

Cérémonie religieuse en pleine rue pour célébrer la Pâques : une trentaine de musiciens suivie du corps de Christ et de la vierge Marie soutenus par des ouailles dévouées. Cette image d’Epinal ne manque pas d’émotions, la musique est prenante, la tradition prend le pas sur le religieux, il n’y a pas qu’à Rome que le christianisme est roi.

Affamés, nous nous rendons à « la Vecchia Cantina » – la vieille cantine, l’antipasti est délicieuse, à base de jambon, salami, champignons frais et autres légumes marinés. Suivra une assiette de pâtes sauce du pays et un bifteck simplement arrosé de jus de citron.

On rentrera repu, demain, le parc national Abruzzo nous attend…

article original : san donato val di comino

 

Publié le 24 avril 2011 dans L'Italie, Plantes et voyages.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










Un commentaire:

  1. joe:

    Ca fait rêver !
    En ce qui concerne les orchidées, d’après notre bouquin, voilà qq précisions :

    photo 1 : Il s’agit très probablement d’un croisement entre Orchis Militaris et Orchis Simia (nom français orchis singe).
    Etymologie : du latin simius (singe) en rapport avec la forme du labelle.

    photo 2 : Ochis Morio (nom français : Orchis Bouffon)
    .Etymologie : de l’espagnol morion (casque léger) en rapport avec la forme du périanthe.

    photo 3 : pas facile à identifier … Orchis morio ou alors Dactylorhiza majalis ?
    Si c’est Dactylorhiza majalis, en rencontrer avec la couleur blanche est assez rare, d’après notre bouquin.
    voili, voilà
    bon vent

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.