Sortie de route…



Après 3 jours passé à Wilcannia avec Mickael, je reprends la route direction Menindee : 160 kilomètres de piste. Mais arrivé à la borne marquant les 80 km, je perds subitement le contrôle de la voiture. La route, particulièrement poussiéreuse, est glissante comme de la glace. Ma ford n’a pas de mode 4×4 ce que je regrette depuis quelques jours déjà, sentant parfois les glissades partant de l’arrière sur ce modèle à propulsion.En tout cas, cette fois ci, pas moyen de récupérer le contrôle de la machine, les embardées sont de plus en plus larges et en une ou deux secondes, le véhicule quitte complètement sa trajectoire. A 80-90 km/h la sortie de route est violente, je me retrouve à une bonne dizaine de mètres de la route, planté violemment dans la terre rouge du bush environnant.
Je sors indemne et constate les dégâts : les deux pneus droits sont sortis de leur jante, des morceaux de plastique se retrouvent épars sur les quelques dizaines de mètre de la course folle. Le moteur tourne mais je crains pour la structure du véhicule : le coffre ne ferme plus, tout le bas de caisse semble avoir pris un sérieux coup.

L’attente

Sur cette route déserte, je ne peux compter que sur le passage d’une voiture pour me tirer de là, il n’y a bien sûr pas de réseau téléphonique et je n’ai pas de connexion satellite. Je me prépare quand même à partir, je mets mes affaires dans mon sac à dos, prends les papiers du véhicule et me mets à l’ombre d’un arbre en attendant la suite.
Il faut toujours rester proche de son véhicule en cas de problème. Il est plus facile à repérer qu’un bonhomme, en train de marcher au milieu de nulle part ! d’autant que j’ai de la nourriture et de l’eau pour plusieurs jours. Le véhicule peut aussi servir d’abris s’il n’y a pas de risque d’explosion suite à l’accident. D’ailleurs, dans ma tête, je suis déjà prêt à passer la nuit là.
4 ou 5 heures plus tard, j’entends pourtant une voiture : une famille dont le père enseignant se rend à Menindee pour la rentrée prochaine, ils ont une connexion satellite dans leur 4×4 et contactent la police.Une heure plus tard, me voilà à l’arrière d’une fourgonnette : retour à Wilcannia. Les deux officiers prendront ma déposition une fois arrivé en ville. Je retourne à pied chez Mickael, bien surpris de me revoir aussitôt !
On est samedi le 4 février, demain un dépanneur ira chercher la voiture et lundi, je saurai si je continue mon voyage à pied ou en voiture…

ma Ford plantée dans le bush

Publié le 14 février 2012 dans australie.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










10 Commentaires:

  1. Schoenacker Alain:

    Quelle aventure Alain, ça fera des choses à raconter quand tu seras vieux

  2. nicole:

    Bonjour alain,
    cela me rappelle un certain accident de moto en Islande……..
    le plus important est que vous vous en sortiez indemne, mais quelle angoisse en vous lisant!
    bonne suite pour votre séjour, soyez prudent!

  3. joe:

    Bendis-donc quand je parlais de film !! C’est intense !
    Bon fais gaffe, je tiens à toi petit frère !
    En tout cas ça à le mérite de nous tenir en haleine.
    ++

  4. KK:

    OUahhhhh!! La DSK mobile a pris un sérieux coup mais elle tiens le choc apparemment! c’est de la bonne cam la ford Falcon!!
    Bon sois prudent qd meme et profite des magnifiques paysages jusqu’à Perth!

  5. sylvain - macrophotonature:

    Plus de peur que de mal heureusement ! content de lire que tout fini « bien ».

  6. Angeeeelllll:

    Un samedi…..à un jour près, ça aurait été « un dimanche »!
    Bon, tu fais gaffe maintenant! Reste à pieds, c’est plus prudent!

    Bisous, take care

  7. Hassania:

    Oh courage Alain ! Bon ça aurai pu être pire, heureusement qu’il n’y a aucun dommage corporel, mais comme le dit si bien notre amie Angeeeeelllll, reste à pied, c’est plus prudent. Kisses et à bientôt pour de nouvelles « belles » aventures, mais attention pas de frayeurs comme celle-là encore hein ! Bye

  8. Haricot:

    On attend la continuation du Karnivore Australie Tour!

    Bien à toi, l’ami froggy

  9. carmen:

    salut alain
    bon courage à toi ; papa a fait sa sortie de route à 18 ans dejà et a vendu la voiture sur place
    en l’etat : mieux que toi : les roues en l’air !!!!
    bonne continuation dans la prudence avec le retour d’experience
    le chef ….. par substitution

  10. alain:

    @ Alain Schoenacker : C’est exactement ce que m’a dit le gars qui s’est arrété avec sa famille en attendant la police!
    @Nicole : Je vois qu’il y en a qui suivent 🙂 oui, j’ai oublié de mettre le lien vers l’article de cet épisode épique…le voici : http://voyages.alain-kern.com/comment-jai-explose-ma-moto/

    @Joe: Bien malgré moi ce scénario catastrophe lol

    @KK: Et c’est pas fini, heureusement que je n’ai pas loué de voitrue t’imagine l’état dans lequel je l’aurai rendu…
    @Sylvain : oui peur quand je tenais le volant et que je n’ai rien pu faire…En plus je n’ai pas fait de photo mais il y avait une croix, à 5 metres de la voiture, une personne était décédée là précédement.
    @Angellllll: Non, pas un dimanche…surtout pas 😉
    @Hassania : Promis, je fais attention maintenant, plus de piste, en tout cas plus à 80 km/H..
    @Haricot:Mais que tu est impatient beaner!! C’est le nain qui te manque?
    @Carmen : Les roues en l’air j’ai bien failli, ce sera pour une prochaine fois…ou pas !

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.