un article ça demande du temps!



 

Alors qu'il pleut dehors, avec une bonne connexion internet, c'est plus simple d'écrire des articles ;)

Alors qu'il pleut dehors, avec une bonne connexion internet, c'est plus simple d'écrire des articles ;)

 

Suite à un commentaire qu’avait fait Alain d’épine de France sur l’article « pause à Wanaka » concernant la différence de temps entre mes articles et la réalité de mon voyage, j’ai voulu approfondir un peu le pourquoi du comment…

En effet, conscient du décalage, il est parfois, j’imagine, désagréable de ne pas avoir le suivi en temps »réel » en tout cas pas avec 10 jours de retard!

La réalité du terrain et aussi finalement l’envie que je peux avoir à préparer un article explique souvent l’attente. D’autant que ce délai ne fait que grandir car plus les jours passent plus les articles potentiels s’amoncellent…

En plus comme je le disais dans un précédent article, il me faut trouver le moment autant que l’envie pour écrire un article. En voyageant, je vis et expérimente d’autres réalités, le blog ne viendra toujours qu’après.

 

Combien d’heures pour un article?

Enfin il faut savoir que la création d’un article, de la sélection et du dimensionnant des photos, à la préparation d’une vidéo en passant par la rédaction du texte, cela me prends facilement de 2 à 4H par publication!

En tout cas, soyez sur d’une chose, c’est que je ne me force pas, chaque publication est toujours le fruit d’une envie de partager et si parfois je n’écris ni ne prépare rien pendant quelques jours, il me suffit alors d’une journée ou d’une soirée pour préparer un ou deux articles et lancer la trame des suivants dans ma tête ou sur le papier…

Publié le 1 février 2012 dans divers.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










10 Commentaires:

  1. Schoenacker Alain:

    Fallait emmener une secrétaire avec toi lollllllllllllll
    Pis t’ façon c’est toujours ma faute mdr
    à bientôt l’ami

  2. RS:

    Non, il fallait emmener une bone journaliste avec toi 😉

  3. Fred:

    La personne qui prend la photo peut peut être t’aider ^^

  4. jean-mi pluchon:

    merci pour tout ce bon boulot !!!!

  5. nicole:

    c’est très sympa de vous suivre tout au long de votre séjour, tout le monde apprécie,
    même en décalé!
    bonne suite

  6. sharlien:

    ca depend de beaucoup de parametres.
    tu es seul, vraiment seul
    pas de distraction
    pas d’outil d’automatisation
    pas de..
    ni de ….
    et encore moins de….

    bon courage pour la pluie, moi je suis sous la neige, mais chez moi, sniffff

  7. 6sta:

    Hey hey

    Sis, du coté de chez nous…
    Tes grassettes du Col de Ruburent ont été identifiées, verdict:
    vulgaris subsp vulgaris f maculata.

    Donc, pas ‘avertii’.
    Sachant qu’officiellement ‘avertii’ n’existe pas, il s’agit de leptoceras f bicolor.

    Voila
    See ya.

  8. stéphanie ehrhard:

    Pas grave Alain perso je suis déjà contente de pouvoir vivre cette aventure avec toi grâce à ce blog car lors de tous tes précédents voyages….l’attente, l’inquiétude et la curiosité étaient bien présentes. Profite un max et effectivement si trouve une secrétaire ça serait le top avec peut être un poste à temps plein (24/24) ici en France ^^!!! mdr bisous

  9. André:

    C’est vrai qu’un article sur le web demande du temps ! Parfois plusieurs heures, non seulement de texte, mais de recherches pour contrôler ce qu’on écrit et aussi pour classer et recadrer les photos que l’on va joindre à l’article ….
    Voir quelques articles qui ont demandé du temps —> http://albumphotosvoyages.fr/

  10. sylvain - blogovietnam:

    Effectivement j’ai connu ça lors de la rédaction de mon blog de voyage au Vietnam, en principe je faisais mes articles la nuit…car finalement on a toujours l’impression de perdre un temps précieux la journée…bien que au Vietnam la vie continue même jusque très tard le soir !
    En tous cas c’est du bon boulot Alain et grand merci de partager tes expériences !
    J’ai bien hâte de voir tes découvertes sur cette route de 5000 km !
    Les distances paraissent tellement immenses pour nous français 😀 c’est un peu comme au canada, les distances sont d’une toute autre échelle.
    Bonne route !

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.