Visite de la Villa Adriana



 

Vu sur le blog Voyage

Article original : visiter la Villa Adriana

 

Ce dimanche Romy et moi sommes allés visiter les ruines de la villa de l’empereur Hadrien. Ce site archéologique datant du premier siècle après Jésus Christ est inscrit au patrimoine national de l’UNESCO, il s’étendait à l’origine sur 120 hectares au pied de la ville de Tivoli qui se situe à une trentaine de kilomètres de Rome.

 

Jardins, plans d'eau et ruines archéologiques à la Villa Adriana

Jardins, plans d'eau et ruines archéologiques à la Villa Adriana

 

Aujourd’hui, on peut se promener sur une quarantaine d’hectares et y trouver les ruines de divers bâtiments tels que des thermes, un théâtre, des bâtiments administratifs, places d’eau. Bien sûr la nature n’est pas en reste, la villa Adriana est un grand jardin où pousse des centaines d’oliviers qui vous invitent à la sieste alors que la température grimpe et avoisine la trentaine de degrés!

 

Le Canope : bassin représentant le canal antique qui reliait Alexandrie et la ville de Canope

Le Canope : bassin représentant le canal antique qui reliait Alexandrie et la ville de Canope

 

Comment aller à la Villa Hadrien

Depuis Rome, il vous faudra pendre la ligne B du métro en direction de REBIBBIA et sortir à l’avant dernière station PONTE MAMMOLO. La station de bus COTRAL est à coté de l’arrêt de métro et les bus (un toutes les 30 ou 40 minutes) vous emmèneront vers TIVOLI pour 2€ (Ticket à prendre à la billetterie de la station). Nous ne sommes pas allés jusqu’à Tivoli, le plus simple pour accéder à la Villa Adriana, c’est de demander au chauffeur de vous déposer à l’arrêt le plus proche qui se situe à 10 mètres de la via villa Adriana que vous n’aurez qu’à suivre pour accéder à l’entrée du site (10 € l’entrée!)

Cela vaut la peine d’y aller en fin de matinée et d’emmener de quoi piqueniquer, les Italiens sont experts en la matière : ils arrivent en famille avec glacières et sacs de provisions bien fournis sous les bras!

 

Quelques colonnes vers le ciel

Quelques colonnes vers le ciel

 

Sur le retour, l’envie nous prend de boire un cappuccino et de  manger une bonne glace et heureusement, on tombe sur une gelateria (glacier) ouvert ce dimanche à 500 mètres de l’entrée de la villa et retournant à l’arrêt de bus.  Finalement le café ce sera pour plus tard, je me contente d’une grosse glace à trois parfums avant de rentrer à Rome.

 

Publié le 13 juin 2011 dans L'Italie.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.