Grimper sur l’ETNA par la face Nord



Vu sur le blog Voyages

Article original : visiter l’ETNA

15 mai

On a décidé avec Romy, d’aller grimper sur l’ETNA (C) aujourd’hui! Départ à 9h de Santa Maria La Scala (D) pour Nicolosi (B). Bon pour aller sur l’ETNA, pas besoin de GPS, on le voit de loin et très vite des panneaux signalétiques nous guident vers le sommet!

 

En route vers l'Etna

En route vers l'Etna

 

On arrive à 10h30 à quelques 2000 mètres c’est la fin de la route goudronnée, on trouve parking, restaurants, bars… Il faut dire qu’en hiver la face Nord de l’Etna est une station de ski à la mode! Romy a besoin d’un cappuccino pour se réveiller, moi aussi! On voit déjà beaucoup de cars arriver. La pluspart des touristes prennent alors un passe pour accéder à 2500 mètres avec un funiculaire et enfin accéder au ‘Torre del Filosofo » ( plus haut point dont l’accès est autorisé) à 2920 mètres en jeep ou autobus 4×4. Il faut quand même compter 53€ par personne ! Il est bien sûr possible de monter à pied mais en partant du parking il faut bien compter 5 à 8 heures pour l’aller et le retour.

 

Torre del Filosofo et l'ETNA juste derrière

Torre del Filosofo et l'ETNA juste derrière

 

Nous décidons de prendre le téléphérique (28.30€ par personne quand même) puis de continuer à pied les 5 kilomètres restant pour atteindre le site autorisé. Mon pied droit va mieux, suite à mon accident près de la côte Amalfi mais je ne peux pas vraiment marcher et crapahuter comme je le voudrais…

Surtout ne faîtes pas comme quelques personnes qui voulaient monter depuis le parking et que nous avons vues aller tout droit vers le sommet sans suivre la route empruntée par les véhicules tout terrain. On en a vus coincés par la pente et le sol rendu mou par les cendres.

Soit vous payez pour monter, soit vous vous prenez le temps de marcher 🙂

Nous, on ne regrette pas de finir à pied vers le sommet. D’ailleurs de nombreuses personnes font de même. La marche est superbe, il fait beau et à 2500 mètres d’altitude, il fait juste bon en plein effort. Nous mettrons une bonne heure à arriver au « Torre del Filosofo », le cratère central n’est plus très loin (3350 mètres) mais interdiction d’y aller. Je dois dire que je suis alors un peu déçu…La beauté de ce site est telle qu’on a envie d’aller voir plus près. Le volcan parait si calme qu’on a envie de marcher dessus, impensable qu’il puisse exploser comme cela du jour au lendemain et pourtant…

Suite à la visite du Stromboli, j’avais reçu le numéro de téléphone de deux guides susceptibles de m’emmener dans la zone rouge, non autorisée. Je ne les ai pas appelés parce que ma cheville n’était pas en état de faire une vraie marche et de prendre un tel risque même s’il est « calculé ».

 

Torre del Filosofo

 

Le sommet de l'ETNA et ses fumorolles

Le sommet de l'ETNA et ses fumerolles

 

Nous mangeons une fois arrivés en haut et nous faisons le tour du philosophe (traduction de Torre del Filosofo!). Il a en fait une dépression d’une vingtaine de mètres de profondeur d’où sort des gaz soufrés et l’on peut en faire le tour, c’est comme un mini volcan, sans lave bien entendu. Un groupe et son guide nous devance, c’est toujours instructif d’observer à défaut de pourvoir entendre ce qu’un guide professionnel raconte. Il invite les gens à s’assoir par terre en enlevant 5 – 10 cm de cendre auparavant…Romy et moi faisons de même : le sol est chaud! impossible de rester plus que quelques minutes, la chaleur est intense!

Refuge du Torre del Filosofo au pied de l'ETNA

Refuge du Torre del Filosofo au pied de l'ETNA

 

Avant de redescendre en funiculaire, on passe quelques minutes dans le bâtiment annexe qui sert à la fois de bar, boutique, toilette, musée…Il y a de superbes photos des éruptions précédentes, on y voit les coulées de lave et les dégâts occasionnés, impressionnant !

Super moment en tout cas, être sur une montagne, un volcan de cette taille, de cette beauté est une expérience unique, je crois que le jour où il entrera en éruption, je ferai la route d’où je suis pour le voir.

Le tour d’Italie passe par l’ETNA

L'arrivée du Giro au pied de l'ETNA

L'arrivée du Giro au pied de l'ETNA

 

Ce matin avant de monter sur l’ETNA, nous avions vu la caravane du giro (tour d’Italie en vélo) organiser l’arrivée de l’après midi. Nous restons donc après l’ascension pour voir les coureurs arriver lors de la seule étape sicilienne de la compétition. Pour celles et ceux qui ont déjà vu une arrivée du tour de France, c’est pareil sauf qu’il y a 10 fois moins de monde : Seules quelques centaines de personnes sont là à l’arrivée.

Aller Contador, encore 100 mètre et c'est gagné!

Allez Contador, encore 100 mètres et c'est gagné!

 

Nous regardons Contador remporter l’étape et nous repartons avec ma moto 125 dans un flot d’autres motos et de cyclistes, moteur coupé comme pour rendre hommage au calme du géant ETNA.

 

Alain

 

 

Total parcouru: 3516,2 km

 

autres articles sur mes blogs : Zeitgeist Addendum analyse et voyageur professionnel et sur le blog littérature : Narcisse et Goldmund

Publié le 27 mai 2011 dans L'Italie.

Cet article t'a plu? Partage le avec tes amis! et n'oublie pas de t'abonner à la newsletter ;)










Un commentaire:

  1. joe:

    J’espère un jour pouvoir le gravir à pieds ! Merci pour ce beau reportage.

Faire un commentaire:

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.